tendances marketing digital 2021

Les 8 tendances webdesign à ne pas manquer en 2022

Le marketing digital évolue si vite qu’il est même devenu difficile de s’y retrouver ! Entre les réseaux sociaux tendance tel que Tik Tok et Instagram qui ouvrent la voie du webdesign, les nouvelles techniques de SEO et les changements de règles pour les utilisateurs, il est devenu difficile même pour les spécialistes d’être à jour ! Chaque fin d’année est l’occasion de faire le point sur ce qui va arriver et les attentes des utilisateurs à satisfaire absolument pour la nouvelle année. Voici donc les tendances de 2022 pour le marketing digital.

1. Des pages qui chargent ultra-rapidement

Le temps de chargement des pages d’un site sera l’un des éléments le plus importants du webdesign en 2022, si ce n’est tout simplement le plus important ! 60 % des internautes quittent un site dont le temps de chargement est supérieur à 3 secondes ! Après tout pourquoi attendre infiniment comme dans les années 90 où on avait le temps de boire son café avant que le site ne se charge ? Un temps de chargement très rapide assure également un meilleur référencement. Du point de vue du webdesign, on peut atteindre cet objectif de différentes manières. Par exemple en utilisant une pagination au lieu d’avoir une page lourde qui se charge difficilement, on a ainsi un site qui offre une navigation vers la suite des contenus, selon des pages numérotées comme c’est le cas avec les sites de vente en ligne. L’autre solution consiste à charger le contenu de la page en fonction du scroll ; c’est un principe inspiré du « scroll infini » de Facebook. Un bouton « charger plus » ou « en voir plus » offrira l’alternative au chargement des contenus en fonction du scroll : les contenus de la page apparaissent au clic sur le bouton.

2. Des sites pensés pour smartphone

Aujourd’hui plus de 55 % du trafic web se fait à partir de smartphones ! La navigation sur appareils mobiles dépasse donc largement celle sur ordinateurs. Il apparaît de ce fait comme primordial en 2022 de penser un webdesign propre aux smartphones et tablettes, avec des icônes plutôt que des images, des menus repensés, et une ergonomie qui facilite l’utilisation du pouce car le téléphone est quasiment toujours tenu par quatre doigts le pouce assurant la navigation et les clics. Le pouce a donc un rôle primordial dans la façon d’utiliser un smartphone. Cependant, certaines zones lui sont inaccessibles dans cette position, et ces zones changent selon que l’utilisateur est droitier ou gaucher. C’est une réalité pragmatique qu’il faut prendre en compte dans le design responsive des sites !

3. Des sites encore plus inclusifs et moins genrés

La prise en compte des handicaps des utilisateurs dans la conception du webdesign est devenue une nécessité. Concevoir un site accessible au plus grand nombre relève plus du bon sens et de la qualité de service que de la tendance. L’accessibilité est donc au cœur des préoccupations, et les concepteurs veillent à mettre en œuvre tous les moyens pour permettre à chacun de consulter ce qui se trouve sur le site. Cela améliore aussi le référencement des sites. Dans cette optique, le design d’un site web peut s’appuyer sur le recours à des couleurs contrastées entre le fond et le texte, sur des bordures rectangulaires autour des liens cliquables pour les signaler lors d’une navigation par clavier ou en offrant la possibilité d’utiliser le micro pour effectuer une recherche dans le site ou remplir les champs d’un formulaire. En outre, les détails inutilement sexués, jusqu’ici omniprésents, seront également moins présents sur la toile. Les webdesigns agressivement roses, tout comme les thèmes hyper-masculins, n’ont ainsi plus lieu d’être.

4. De la couleur !

Les couleurs pastel ou les fonds blancs, crème et gris clairs laissent la place en 2022 aux couleurs vives. La tendance est à la sortie de la morosité, au retour de l’énergie et du dynamisme. On observe déjà le succès visuel des pages d’accueil sans images pour plus de personnalité, avec un texte en grands et gros caractères sur fond de couleur vive. Ces couleurs dynamiques se déclinent sur l’ensemble du site, de manière complémentaire, et s’associent aux caractéristiques suivantes : de l’espace libre, un design minimaliste, et des formes organiques. En éliminant la distraction visuelle des images, on met ainsi davantage l’accent sur le style et le contenu.

5. Le mode sombre

Connu depuis quelques années sur certains navigateurs et sites de streaming, le mode sombre (ou dark mode) des sites internet se répand de plus en plus à la faveur de la prise de conscience écologique internationale. Outre le fait que cette fonction améliore la lisibilité, les contrastes et l’ergonomie pour l’utilisateur, elle permet une économie d’énergie puisque les pixels sombres consomment moins d’électricité. Une tendance qui va augmenter en 2022, notamment pour les sites soucieux d’afficher des valeurs de protection environnementale. Et pour les irréductibles gaulois, il est généralement possible de switcher par un bouton entre l'affichage classique et le mode sombre.

6. Interactions et micro-animations

Les utilisateurs sont aujourd’hui habitués à la navigation sur les applications mobiles. Ici, l’interaction, l’animation, et les expériences dynamiques sont la norme. Nombreux sont les professionnels qui pensent logiquement à la prochaine étape : celle qui devrait consister à apporter cette énergie aux sites Web, afin d’y créer des expériences plus uniques pour l’internaute. Les micro-animations suscitent l’intérêt, captent l’attention, et peuvent diriger l’utilisateur vers du contenu cliquable par exemple. Dans le même esprit, les boutons au survol de la souris s’animent au lieu des habituels effets de soulignage ou de remplissage. C’est une micro-interaction qui amuse, et qui maintient le focus et elle tend à se démocratiser.

7. Le retour des typographies sérif

Déjà l’an passé, la typographie prenait de plus en plus ses aises ! Désormais, elle prend des proportions tout à fait inhabituelles pour un webdesign plus audacieux. Plus ils sont gros, plus les caractères sont perçus comme des éléments graphiques à part entière. Ces typos seront utilisées dans les titres plutôt que dans les textes, voir dans un court texte de grande taille sur fond coloré sur la page d’accueil. Un retour à la mode qui s’explique en partie par le succès des typos avec sérif proposées dans les applications des réseaux sociaux, même si pour les sites internet de 2022 il s’agit d’utiliser des typos sérif vintage, légèrement arrondies, plutôt que le bon vieux Times New Roman.

8. Encore davantage de technologie

Si le marketing digital utilise déjà des éléments très techniques comme des algorithmes toujours plus performants, l’année 2022 va voir émerger et se développer des process comme l’intelligence artificielle, la réalité augmentée ou la reconnaissance vocale. Concernant cette dernière, on sait que 50 % des utilisateurs de smartphone l’utilisent pour leurs recherches sur le net. Il est donc indispensable que les marques se servent de cette technologie pour capter de nouveaux clients. Enfin, la réalité augmentée sera aussi la grande tendance de 2022 afin d’améliorer l’expérience client. Grâce à elle, l’acte d’achat sera facilité car le consommateur aura réellement envie de posséder ce qu’il aura vu virtuellement.

Enfin, l’élément qui incontestablement continuera de progresser en 2022 sera la personnalisation. Le consommateur a en effet besoin de se sentir unique et c’est pour cela que les marques tentent d’afficher dès leur page d’accueil du contenu correspondant le plus possible à ce que l’internaute recherche. Les cookies et autres techniques plus agressives y aident beaucoup.